jeudi 12 juillet 2018

Viens on s'aime - Morgane Moncomble [Elise]



New AdultRomance

VF Lu en VF
VO Pas sorti en VO
1I Narrateur: 1ière personne
2P Nombre Narrateurs: 2 personnages
NE Suite: Aime-moi je te fuis


Resume
L'amour fleurit parfois là où on ne l'attend pas.

Beaucoup s'accordent à dire que l'amitié fille-garçon n'existe pas. Et pour cause ! Lorsque Loan et Violette se sont rencontrés, ce fut un véritable coup de foudre platonique. À cette époque, Loan était en couple avec Lucie depuis quatre ans, si bien qu'il n'avait d'yeux que pour elle.

Mais seulement un an plus tard, beaucoup de choses ont changé : Loan est un homme abattu depuis que sa petite-amie l'a quitté. Quant à Violette, elle commence tout juste une idylle avec le beau Clément – chose que Loan se surprend à détester.

Alors quand sa meilleure amie, encore vierge, le supplie d'être son premier, il hésite. La proposition de Violette sent la mauvaise idée à plein nez... mais après tout, il ne s'agit que d'une fois. Rien qu'une.

Pas vrai ?


Je n'avais pas du tout envie de lire ce livre à la base à cause de son résumé et pourtant, je l'ai adoré. C'est la preuve que c'est un excellent livre ! Je partais avec beaucoup d’aprioris quant au fait notamment que Violette demande à son meilleur ami Loan de coucher avec elle afin qu'elle ne soit plus vierge au moment de passer à l'acte avec son copain actuel. Je n'aimais pas du tout le concept et pourtant, cela a donné lieu à de nombreuses scènes d'humour et c'est ce concept même, qui donne toute l'originalité du livre.

« Je t'aime autant que le premier flocon de neige en hiver, autant que la cuillerée de Nutella en plein régime, autant que la douceur d'une plume sur la peau ou que les rayons du soleil qui percent la nuit chaque matin. »


Au moment de ladite scène, j'ai trouvé la réaction de Loan tout à fait crédible et plausible. D'ailleurs, Loan est mon personnage préféré dans ce roman et je dirais même que c'est la révélation de cette histoire ! Il est juste parfait ! J'ai tout particulièrement apprécié le fait qu'il ne soit pas décrit comme le sempiternel dieu grec musclé. C'est malheureusement un cliché récurent dans le New Adult et bien heureusement, l'auteure n'est pas tombée dedans ! Au contraire, Loan est tout à fait normal et a même un défaut physique puisqu'il a une cicatrice qui lui zèbre une bonne partie du dos.

Parlons-en de cette cicatrice. Eu égard de la situation professionnelle de Loan, je n'avais aucun doute quant à l'origine de cette marque indélébile. Pourtant, je me suis trompée et c'était très bien joué et amené de la part de Morgane Moncomble. Lorsque l'on apprend l'origine de la cicatrice de Loan, on se prend une bonne claque.

« - Tu veux que je te dise ? Pour être irremplaçable, il faut être différente. »


Loan est également un personnage qui permet de mettre en avant le métier de sapeur pompier et c'est aspect du roman qui est très important et je suis très contente que l'auteure l'ait traité en profondeur. En effet, elle ne nous épargne rien. Elle nous rappelle que les pompiers risquent leurs vies chaque jour pour aller en sauver d'autres. Elle nous rappelle à quel point les familles de pompiers sont dans l'angoisse, à chaque intervention. Elle nous rappelle à quel point nos hommes du feu sont importants et c'est une très bonne chose de nous remettre les idées en place. Merci Morgane Moncomble, d'avoir si bien rendu justice à ces héros de tous les jours !

« On peut toujours améliorer des défauts ou faire des concessions, mais se transformer en quelqu'un d'autre : jamais. Si votre prétendue moitié ne vous aime pas ainsi, alors changez de moitié, car ce n'est pas la bonne. »


J'ai adoré le fait que l'histoire se déroule à Paris ! Moi qui m'y rend assez régulièrement, cela a rendu cette histoire d'autant plus réelle à mes yeux ! Elle citait des endroits que je connaissais. De fait, Violette et Loan étaient bien plus que de simples personnages fictifs à mes yeux. Je les voyais évoluer aisément à travers les rues de Paris.

L'alternance des points de vue entre Violette et Loan ainsi que les nombreux flash-back, donnent un rythme très soutenu à l'histoire et la rendent d'autant plus addictive.

Cependant, ce qui a fait que ce roman ne fut pas un coup de coeur tient en un seul personnage : Violette. C'est bien dommage puisqu'il s'agit tout de même de la protagoniste principale avec Loan ! Au début, je me suis reconnue en elle du fait de ses nombreuses crises d'angoisse. Cependant, plus l'histoire se déroulait, plus elle m'était insupportable. Elle est censée avoir vingt ans mais à encore des réactions puériles d'adolescente !

Tout d'abord, elle trompe ouvertement son petit ami Clément puisqu'elle demande à son meilleur ami de coucher avec elle afin qu'elle ne soit plus vierge. Même si son petit ami n'était pas tout rose, je me suis quand même dit que Violette ne le méritait pas. Sérieusement, quel mec supporterait que sa copine vive en colocation avec son meilleur ami, dorme dans le même lit que lui, se serve même de sa brosse à dent, qu'il y ait des photos de eux deux accrochés partout dans sa chambre ? Personne ! Elle ose tout de même le tromper et à plusieurs reprises avant de le larguer ! Ce n'est pas une façon d'agir que je cautionne.

Ensuite vient le moment où l'on apprend ce qu'elle a fait à Loan par rapport à Lucie puis le moment où elle engueule Loan alors qu'il rentre d'une intervention périlleuse ... Cette Violette était tout bonnement insupportable à mes yeux !

Outre le personnage de Violette, je trouve que la fin était très précipitée mais heureusement que l'épilogue rattrape le tout !

« Violette fait partie de ces personnes entières qui vous ouvrent les bras d'un regard et ne vous laisse jamais partir. Ces gens-là sont dangereux parce qu'ils vous gardent involontairement sous leur emprise. Et le pire, c'est que vous aimez ça. »


En conclusion, malgré mon aversion pour le personnage de Violette et une fin rapide, j'ai tout de même adoré ma lecture ! Je vous la conseille fortement, d'autant qu'il s'agit d'une toute jeune auteure française et qu'il faut soutenir nos auteurs ! De plus, pour une fois, c'est un bon Hugo Roman, sans problèmes de traduction puisque bien heureusement, l'auteure est française ! Morgane Moncomble est également une grande fan de la série "Outlander" qui est ma série préférée et le fait qu'elle y fasse de nombreuses fois allusion dans "Viens on s'aime" m'a conquise !

Maintenant, j'attends avec impatience la sortie du tome 2 à la rentrée qui va concerner les personnages de Zoé et de Jason ! Comptez sur moi pour être à la librairie le jour de sa sortie !

« Tu t'es pointée comme un arc-en-ciel après la pluie, comme la première violette au printemps, et je t'ai aimée plus encore. »

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire