samedi 8 novembre 2014

Magie Irlandaise - Nora Roberts

Titre en anglais: Gallaghers of Ardmore
Narrateur : 3iere  p - + Personnages 
Romance 
Fantastique
Action
Suite prévue :  Ceci est l'intégrale, il contient 3 tomes
Mon Avis:  


Résumé:

Ardmore, petit village de pêcheurs sur la côte irlandaise.
Entre le pub Gallagher où l’on danse et chante, les maisons fleuries et la campagne alentour, ce coin typique du pays attire de nombreux touristes. Mais c’est surtout la légende de lady Gwen et de son chevalier Carrick qui attise la curiosité des visiteurs... Victimes d’une malédiction, les amants sont devenus des fantômes qui hantent parfois la lande, pleurant sur leur triste sort. Pour les réunir et briser le sortilège à tout jamais, trois couples devront s’unir à Ardmore. Aidan et Shaw Gallagher, ainsi que leur sœur Darcy, trouveront-ils l’amour en ce lieu plein de magie ?




J'ai découvert Magie Irlandaise tout à fait part hasard en me promenant dans les magasins. J'ai tout de suite flashée sur la couverture- simple mais élégante - et surtout sur le titre: l'Irlande et la magie. Je n'ai jamais été en Irlande mais j'aime leur culture celte, les musiques et les paysages (même si au cœur d'un livre il faut se les imaginer). J'ai donc commencé ce roman New Adult découpé en trois "sous tomes" un soir d’automne alors qu'il faisait déjà nuit, et je me suis laissée prendre au voyage !

Les Joyaux du Soleil nous plongent directement au coeur de l'Irlande et ses paysages verts...ou plutôt brumeux au départ ! On y suit Jude, une professeur Américaine en dépression qui décide de s'octroyer 6 mois dans son pays natal pour se retrouver elle-même. Ses parents l'ont élevés à la manière de la bonne société, et avec son mari elle avait un style de vie plutôt aisé, si bien que lorsqu'elle se retrouve dans un petit cottage au fin fond de l'Irlande, perdue au milieu des collines elle se sent un peu déboussolée. Au départ elle est très "carrée", et pas du tout désinvolte. Heureusement, elle se fait vite des amis, et de véritables amis, pas comme ceux qu'elle avait l'habitude d'avoir à Chicago. Ce que j'ai aimé chez elle, c'est qu'elle ressemble d'abord à un petit oiseau un peu perdu, mais qu'elle cache en fait la détermination d'un lion. Elle ne se laisse pas marcher sur les pieds et défend ses opinions et ses choix avec force. De plus, d'abord perdue, on la voit se reconstruire peu à peu, et on découvre avec elle les choses qui la passionnent et qu'elle n'avait jamais imaginés. Je me suis beaucoup identifié à ce personnage, car comme elle je préfère souvent me dénigrer pour être certaine de ne décevoir personne quand je parle de mes compétences, plutôt de croire que je maîtrise ou que j'ai du talent pour certaines choses. Elle a aussi besoin de filets de sécurité, elle a peur d'échouer, et c'est mon cas aussi, si bien que je n'ai pas pu m'empêcher de faire ses amalgames. Nora Roberts nous montre aussi dans chacune des réactions de Jude tout le poids de son passé, de ce qu'elle s'est infligée ou s'est laissée infligée et ne veut pas reproduire.

Dans ce premier tome, nous suivons aussi par moment Aidan, un Irlandais de la famille Gallagher, patron du pub du même nom. Aussitôt qu'il aperçoit la Jude très stricte dans sa façon d'être et de s'habiller, il a envie de tout faire pour la sortir de son environnement contrôlé et lui faire découvrir de nouvelles choses. Même si le désir est très vite présent, les deux personnages ne succombent pas tout de suite. Un jeu de chat à la souris et de séduction s'instaure, et Jude fait beaucoup de résistance. J'aime beaucoup les histoires d'amour un peu compliqué, et je n'ai pas été déçue par celle-ci. Certes le séduisant Aidan n'est pas un prince charmant en armure, et n'a pas que des qualités, mais ses talents de conteurs m'ont charmés, ainsi que les petites maladresses qu'il commet lorsqu'il essai de faire comprendre à Jude qu'il est amoureux d'elle.

Au cours de cette histoire, Nora Roberts nous emmène dans les paysages enchanteurs de l'Irlande. J'avais presque l'impression d'entendre les corne-muses pendant que je lisais. On y découvre aussi plusieurs contes impliquant magie, et amour. Jude s'était promis de travailler sur un article sur les mythes de la région et leur influence sur les croyances des populations mais elle va elle-même succomber à celles-ci. J'ai aimé la façon dont son esprit terre à terre essayait de tout disséquer, mais encore plus quand finalement elle  se laisse emporter par la magie.
Un conte en particulier est un fil rouge du roman (je ne vais pas vous en dire plus pour ne pas vous spoiler), et il amène toute la magie du livre. Bien que le reste du livre soit assez ancré dans la réalité, cette petite touche de magie ne m'a pas dérangée, elle est très bien amenée et ne fait pas tâche au milieu du reste du livre. Elle apporte une petite touche en plus qui m'a faite craquer et totalement plonger dans le roman !


Le deuxième tome, "Les Larmes de la Lune", nous fait découvrir Shawn, le frère d'Aidan, et Brenna une de leur amie d'enfance. Shawn est un rêveur, il aime composer de la musique, et cuisiner au bar de sa famille, mais il ne prend jamais de grandes décisions quant à son avenir, ce qui pourrait le faire passer pour un paresseux. Brenna est une jeune femme pétillante et pleine de vie, qui aime réparer et construire. Elle s'habille toujours comme un garçon manqué et cache ses boucles rousses sous une casquette qui ne semble jamais la quitter. Elle connait la famille Gallagher depuis sa plus tendre enfance, si bien sur Shawn la considère comme sa soeur (...ou son frère) et ne voit pas les sentiments bien loin de l'amitié qui se développent chez elle.
Dans ce tome, les deux personnages se connaissent déjà, et Brenna a le béguin pour Shawn si bien qu'on n'a pas le plaisir de connaitre leur rencontre et la naissance de leur sentiments. Néanmoins leur histoire ne va pas être de tout repos et surtout elle ne va pas commencer trop rapidement. Ils auront des hauts et des bas et surtout des obstacles à surmonter comme leur propre caractère. J'ai beaucoup aimé Shawn car il m'a fait penser à moi: ce n'est pas un voyageur, il aime se habitudes et l'endroit où il vit, et il n'aime les "grands changements". De plus, il apporte dans ce tome le thème de la musique Irlandaise, ce qui ajoute à la magie des contes et des paysages.

Ce deuxième tome continu merveilleusement bien cet intégrale, la magie y est toujours présente en touche de fond, et les thèmes abordés comme les compromis, et l'acceptation de l'autre (ne pas vouloir à tout prit le changer) sont très intéressants.


Le dernier tome "Le coeur de la mer" nous emmène dans l'univers de Darcy, la soeur des deux Gallagher, et Trevor un homme d'affaire venu retrouver ses racines à Ardamore. De nouveau le cottage des fées où Jude et Shwawn ont habités tour à tour, est au centre de l'histoire et de la magie qui peuple le roman. Darcy est une jeune femme entreprenante, sur d'elle et très dynamique. Elle a des idées de voyage plein la tête et est attiré par l'argent et le luxe, bien qu'elle soit très attachée à son pays natal et sa simplicité. Elle travaille au bar de ses deux frères comme serveuse et sa voix d'or enchante les touristes et les habitués qui viennent se reposer dans l'ambiance enjouée du bar.
Sa beauté fait craquer plus d'un homme et elle aime jouer de ses charmes pour les mettre à ses pieds, bien qu'elle ne soit pas du genre à enchaîner les conquêtes. Sans vraiment le savoir, elle cherche un homme qui sera lui résister et lui faire tourner la tête.
Trevor est un homme d'affaire New Yorkais qui revient faire affaire dans le pays de son grand père où il n'a encore jamais mis les pieds. Il est très pragmatique, et surtout efficace, il aime tout prévoir et quand tout se passe bien....malheureusement pour lui ce qu'il n'avait jamais prévu fini par arriver.
Rapidement ces deux personnages que tout semble opposer sont attirés l'un par l'autre et ils finissent par succomber à la passion qui les consument. Contrairement à Shawn et Brenna ce que j'ai aimé ici c'est de les voir apprendre à se connaitre et résister aux sentiments qui grandissent en eux.
Bien qu'ils soient attirés l'un par l'autre, ils vont reproduire les erreurs de leurs ancêtres et laisser l'argent et les affaires s’immiscer entre eux, les faire douter et les empêcher de parler avec leur cœur. Ce tome termine bien la série même si je lui ai trouvé quelques longueurs et que les personnages m'ont moins attirés.


En résumé, c'est une série coup de coeur qui nous emmène en voyage. Si vous aimez l'Irlande, les histoires d'amour et les ambiances mystérieuses et magiques vous trouverez votre bonheur. Quand j'ouvrais ce livre j'avais l'impression de me retrouver dans une petite maison de campagne au cœur de la verdure et du brouillard.
Mon tome préféré reste le premier avec Jude et Aidan, mais les trois sont très bien écrits et nous permettent de voir évoluer les personnages des tomes précédents puisque trois des personnages principaux sont frère et sœur. Ce que j'ai bien aimé dans ces trois romans c'est que chacun aborde l'amour et les difficultés à surmonter pour accepter l'autre et surtout déclarer son amour. Trois leçons d'amour avec trois couples aux caractères très différents, bref je pense que l'un d'eux vous plaira surement !



1 commentaire:

  1. Cette lecture pourrait me plaire ! En tout cas, tous les ingrédients sont réunis ;)

    RépondreSupprimer